Fil Info

JPFC : Devenons ensemble acteur de notre avenir -sam, 23/09/2017

6 mois après le lancement des JPFC, Thibault Lamare fait un point sur les sujets en cours.

 

Haut de page

 


Xavier Hürstel s'en va  -mer, 20/09/2017

Alors que les chiffres du PMU sont légèrement en hausse cette année, Xavier Hürstel s'en va.

 

Haut de page

 


Mon hippodrome idéal  - sam, 12/08/2017

Nous nous retrouvons parfaitement dans cette description de l'hippodrome idéal et espérons qu'il sera matérialisé par le nouveau Paris-Longchamp dont nous avons visité le chantier il y a quelques semaines et qui apparait comme très prometteur.

 

Haut de page

 


A vos réseaux sociaux !  - mer, 09/08/2017

Et si l'ouverture passait par les réseaux sociaux ?

 

Haut de page

 


Equistratis répond au PMU  - ven, 28/07/2017

Suite à la réponse du PMU à la conférence de presse d'Equistratis de lundi dernier, Equistratis a publié le communiqué suivant :

 

Paris, le 26 juillet 2017

 

Nous avons lu avec une profonde affliction les réponses de Xavier Hürstel et Alain Resplendy Bernard à la publication de notre plan de redressement de la filière hippique.

Ces réponses stéréotypées démontrent à quel point les deux mandataires sociaux du PMU sont peu conscients des responsabilités qu’ils portent, en affirmant avec le plus grand aplomb des raisonnements faux et en occultant la réalité des chiffres.

 

1) Tout d’abord, Messieurs Hürstel et Resplendy-Bernard se prévalent de la validation par les Sociétés Mères, les Sociétés de Courses et l’Etat de leur plan stratégique, de leur budget et de leurs comptes.

C’est bien la preuve, quand on observe le désastre qui menace la filière après cinq années de pertes récurrentes, qu’ils se sentent irresponsables et couverts.

Aucun chef d’entreprise face à ses actionnaires n’aurait pu tenir aussi longtemps dans un tel contexte.

Mais comme nous l’avons clairement exprimé dans notre analyse le problème n°1 de la filière est l’inadaptation de sa gouvernance :

Les Sociétés Mères subissent et ne disposent pas de la même capacité de pilotage

que celle d’un actionnaire qui aurait effectivement investi.

L’Etat est représenté par des fonctionnaires, peu nombreux, relevant de six ministères, celui du budget étant en première ligne pour assurer les remontées budgétaires vers le budget général.

Se prévaloir d’un tel soutien démontre bien que jusqu’à maintenant rien de sérieux n’a été engagé car aucun recadrage n’a été imposé par une tutelle éclatée et inefficace.

 

2) Sur les paris sportifs et le poker, il y a dans les réponses des deux responsables du PMU matière à créer un véritable scandale.

Les chiffres sont imparables car ils figurent en lecture directe dans les rapports financiers.

Et pourtant les deux responsables du PMU essayent de faire croire l’inverse. Alors il est temps de mettre les points sur les "i".

Dans les rapports financiers du TROT et de FRANCE GALOP pour 2016, la perte imputable en 2016 à ces deux activités est, pour chaque société mère de 6,253 M€, (1,466 M€ pour le poker et 4,787 M€ pour les paris sportifs).

Elle était de 6,694 M€ en 2015. Cela représente donc une perte totale de 12,5M€ en 2016 et de près de 13,4M€ en 2015.

En cumul depuis 2010, la perte infligée aux Sociétés Mères est de 115 M€, ce qui par rapport aux pertes cumulées des deux Sociétés Mères sur cette période en représente plus du tiers.

Ceux qui doutent de nos affirmations n’ont qu’à se reporter aux rapports d’activité des deux Sociétés Mères.

Ces chiffres sont page 38 du rapport intitulé : LE TROT analyse d’activité 2016 ». On les retrouve également dans le rapport de FRANCE GALOP.

Dès lors, il est particulièrement cocasse de lire les propos de Xavier Hürstel qui indique dans son interview qu’il ne peut pas dévoiler les résultats nets de ces activités et l’incidence de leur arrêt sur les comptes du PMU, en raison du caractère confidentiel de ces informations.

La vérité est qu’entre la déresponsabilisation des dirigeants du PMU, effectivement soutenus jusqu’à maintenant par les Sociétés Mères et l’Etat et l’alibi de la confidentialité, le PMU a pu poursuivre une politique catastrophique en invoquant des arguments auxquels beaucoup ont cru sans vérifier.

Par exemple, le fait que les parieurs des paris sportifs et du poker sont des recrues potentielles pour les paris hippiques.

M. Hürstel dit que 6% des paris hippiques en ligne viennent des paris sportifs et du poker.

M. Resplendy Bernard parle lui parle d’un quart voire un tiers.

Bravo pour la cohérence !

Mais cela est incompatible avec une réalité chiffrée, elle aussi tirée des comptes des Sociétés Mères et des rapports de l’Arjel.

La marge nette des paris hippiques sur Internet n’a cessé de décliner depuis 2014, passant de 7,5 M€ à 1,8 en 2016, alors que pendant cette période les paris sportifs online sont passés de 500 à 2100 M€ et les paris hippiques online de 1100 à 924 M€ (cf. page 44 du rapport Equistratis).

Il n’y a donc aucun effet d’entrainement, bien au contraire et surtout restriction continue du résultat net des paris hippiques online.

A telle enseigne que l’activité online (hippique + sportifs + poker) dégrade de 18 % en 2016 le produit de la taxe affectée que leur a accordé l’Etat. Celle-ci, au titre du PMU, et hors autres opérateurs a été de 25,099 M€ pour chaque société mère alors que le résultat net de l’activité online n’a été que de 20,673 M€. (Cf. page 38 du rapport du Trot précité).

Cela pose même le problème de l’utilité des paris online dans un contexte de coûts excessifs du PMU, le seul intérêt pour la filière ne résidant que dans la taxe affectée sur les activités online et à l’évidence pas dans ces activités elles-mêmes.

 

3) Dès lors, quid de la comptabilité analytique et du contrôle de gestion ?

Les deux dirigeants nous assurent avec des intonations outrées que cela existe depuis près de 40 ans et qu’il serait complètement « lunaire » de penser l’inverse.

Dont acte, mais la confidentialité est immédiatement invoquée pour ne pas communiquer et rester entre soi avec les Sociétés Mères et l’Etat car « les concurrents du PMU seraient trop contents que les informations en découlant soient mises sur la place publique ».

 

Qui sont ces concurrents ?

-La FDJ?

Mais les deux sociétés, le PMU et la FDJ, jouissent chacun dans leur domaine d’un monopole sur les points de vente.

-Les autres opérateurs online ?

Mais tous y perdent de l’argent et il serait temps de traiter le problème au PMU plutôt que de continuer de faire croire que c’est une stratégie gagnante.

C’est une stratégie mortifère et coûteuse puisque le PMU à coups d’investissements est parvenu à atteindre la deuxième place sur ce marché, dans une logique de joueur de casino, qui après chaque coup perdant, est convaincu qu’il va se refaire.

Non il est impossible qu’une comptabilité analytique sérieuse et un contrôle de gestion efficace ait été mis en place. Sinon des décisions indispensables auraient déjà été prises.

Il est totalement surréaliste d’imaginer que des situations de dérives se perpétuent avec une telle régularité. D’ailleurs, Monsieur Hürstel parle d’un contrôle de gestion externe.

C’est impossible. Le contrôle de gestion fait partie des fonctions internes de toute entreprise.

Monsieur Hürstel ne confond-il pas avec l'audit externe?

Il évoque aussi une comptabilité analytique validée par le Commissaire aux Comptes.Or la comptabilité analytique ne relève absolument pas des missions d'un Commissaire aux Comptes.

Donc nous pensons, au nom de tous les professionnels qui nous soutiennent, qu’il faille commanditer un audit la gestion du PMU pour faire ressortir ce qui, aujourd’hui, n’est ni apparent, ni crédible.

 

4) Pour finir, quelques sujets qui méritent une mention particulière :

- Le fait que si le PMU cédait les paris sportifs et le poker, les coûts indirects existeraient toujours et que cela occasionnerait une perte supplémentaire de 13 M€. Cela ressemble, à s’y méprendre aux pertes qui sont transférées aux Sociétés Mères à ce titre!

Comme si l’organisation du PMU était intangible. C’est la preuve que les mandataires sociaux ne sont pas capables d’imaginer et de gérer le changement.

Il est vrai que si les Sociétés Mères entrent en cessation d’activité, la décision sera prise par un administrateur judiciaire qui lui ne pourra pas faire autrement.

- Le montant du salaire moyen au PMU. Monsieur Hürstel persiste à indiquer qu’il est de 52 K€ par an.

Il oublie juste d’intégrer les charges patronales qui pèsent sur l’entreprise et qui mènent à un coût moyen annuel de 100 K€ (138,3 M€ de charges de personnel, page 32 du budget 2017 présenté le 2 décembre 2016, pour un effectif prévisionnel de 1394 équivalents temps plein, page 18 du même document).

Il est vraiment temps de cesser ces glissements progressifs du mensonge par pirouettes successives …C’est indigne d’un président.

- La démarche de modélisation que nous avons adoptée est clairement explicitée dans notre rapport. Un modèle économétrique répond à des règles de l’art très précises.

Comme nous l’expliquons il est indispensable que des travaux de modélisation soient évalués par des scientifiques indépendants, surtout quand ils sont utilisés de manière pratique par des entreprises ou des acteurs publics. Il est inconcevable qu’un modèle soit une boîte noire à la disposition de quelques-uns qui pourront le manipuler à l’envi.

Au cas spécifique de la filière hippique et vu la tradition de l’opacité et du secret qui y règne, Equistratis et les nombreux socio professionnels qui le soutiennent n’accepteront pas que les travaux de modélisation mis en avant par ses dirigeants ne fassent pas l’objet de cet examen approfondi.

Nous nous interrogeons d’ailleurs sur les termes employés par Monsieur Resplendy-Bernard qui parle de cabinet d’expert en algorithmie et optimisation mathématique ayant oeuvré pour TF1.

Il semblerait que ce soit une autre approche, pas nécessairement de même nature qu’un modèle économétrique. Dans l’analyse de la littérature scientifique que nous avons menée, rien ne provenait d’une telle démarche. Attention donc à ne pas survendre ce qui pourrait s’avérer inadéquat.

- Enfin nous avons beaucoup apprécié la suffisance du même dirigeant qui se moque avec élégance de notre résultat qui indique qu’en augmentant le TRJ de 1 point on a un effet de levier de six points sur les enjeux.

Il précise, en effet, que c’est ce qu’on lui a appris en première semaine du parcours d’intégration mais que cela dégrade le résultat net du PMU.

Merci de ce renseignement qui nous permet de mesurer le niveau de l’impétrant!

Il oublie seulement que l’effet de levier de l’augmentation du TRJ moyen sur le résultat est plus important que la diminution brute de l’augmentation du TRJ sur le même résultat.

Le solde est largement positif comme l’indiquent les objectifs que nous présentons en conclusion du rapport.

En tout cas cela démontre une autre erreur stratégique du PMU depuis cinq ans : l’érosion régulière du TRJ est responsable en partie de la diminution des enjeux.

Avec un espoir de gains plus importants n’attirerait-on pas plus facilement de nouveaux joueurs ?

En conclusion, nous voudrions insister sur la nécessité pour le PMU de sortir de l’ambiguïté et de la "confidentialité alibi" pour aller vers une véritable collaboration avec des acteurs comme Equistratis.

Nous sommes prêts à travailler avec le PMU, dans la ligne du plan que nous avons élaboré et à faciliter la sortie de crise.

Nous ne sommes pas prêts à nous rendre à des convocations à des réunions qui ne serviront à rien tant que les dirigeants du PMU seront dans le déni et dans le dénigrement.

 

Equistratis

 

Haut de page


Rapport Equistratis "Des conclusions erronées"  - mer, 26/07/2017

Réponse du PMU à la conférence de presse d'Equistratis de lundi dernier.

Ce que nous retenons c'est que d'un côté Equistratis indique qu'il n'a pas de réponse du PMU à ses sollications et le PMU nous indique qu'Equistratis n'a pas répondu à leurs invitations.

On assiste là à un jeu de poker menteur... Qui dit vrai ? Qui ment ? Personne ne peut le savoir.

En cette période de crise, tout le monde doit tirer dans le même sens pour sauver la filière. Toutes les bonnes idées sont bonnes à étudier et il faut associer toutes les parties prenantes des courses et bien sûr les parieurs et les turfistes car sans eux, aucune relance ne sera possible.

 

Haut de page

 


Les 7 propositions d'Equistratis  - lun, 24/07/2017

Bilan et constat partagés avec l'équipe d'Equistratis. 

Sur certains points nous en sommes nous même arrivés aux mêmes constats et aux mêmes propositions

Un point non mentionné et qui nous parait indispensable pour le retour des parieurs et des turfistes est l'exemplarité ainsi que la transparence. Les courses doivent être le plus propre possible et la place au doute ne doit pas être place au doute ne doit pas être permis. ​

Nous les avons sollicité plusieurs fois pour travailler avec eux car plus nous serons nombreux et soudés plus nous aurons de chance de faire avancer les choses

Affaire à suivre...

 

Cliquez sur la photo ci-dessus pour accéder à la rediffusion de la conférence de presse.

 

Haut de page

 


Légère croissance à la mi-temps  - mer, 12/07/2017

Point de passage du PMU après le premier semestre. 

 

Haut de page

 


Avancées mutuelles  - sam, 13/05/2017

Retour sur la rencontre JPFC-PMU. 

 

Haut de page

 


Baisse des rapports  - jeu, 04/05/2017

 

Comme évoqué lors de notre passage dans Equidia Turf Club le mois dernier, nous ne sommes pas les seuls à faire ce constat. 

 

Haut de page

 


Les JPFC et les turfistes  - lun, 01/05/2017

Video des JPFC qui résume bien nos échanges. Cliquez sur l'image pour visionner la video.

 

 

Haut de page

 


Lettre des ministres  - sam, 22/04/2017

Les ministres ont adressé une lettre à filière. 

 

Haut de page

 


1 an avant l'ouverture de Longchamp  - sam, 08/04/2017

Point de passage 365 jours avant la réouverture de Longchamp. 

 

Haut de page

 


Elections Présidentielles  - jeu, 06/04/2017

4 candidats à la présidence de la République ou leur représentant sont venu à la rencontre du monde des courses hippiques. 

 

Haut de page

 


Un Prix Karcimont qui fait débat  - dim, 05/03/2017

Notre point de vue sur cet événement est qu'il s'agit d'un fait de course.

Par respect pour ceux qui ne se sont pas trompés de parcours et pour leurs preneurs il était normal de ne pas neutraliser la course puisqu'il n'y avait pas de danger immédiat.

Cependant ce qui est bizarre est que seuls 2 jockeys aient été sanctionnés.

 

Pour revoir la course cliquer ici

Haut de page

 


Moins de coups de cravache  - mar, 03/01/2017

Comme réclamé depuis longtemps, on cravachera moins en 2017. 

 

Haut de page

 


Verdict du "cobaltgate"  - mar, 27/12/2016

Après de longs mois, Le Trot vient de rendre son verdict concernant le "cobaltgate" avec des sanctions exemplaires. 

 

Haut de page

 


Le "boost ordre" du dimanche  - mar, 04/10/2016

Après de longs mois à réclamer une modification du quinté+ pour valoriser les turfistes qui font le papier, le PMU a présenté une modification du quinté+ dominical qui va dans ce sens.

 

Haut de page

 


Vers un "cobaltgate" ?  - mer, 21/09/2016

Depuis une dizaine de jours et l'annonce de cheveux contrôlés positif au cobalt, les courses hippiques sont secouées par le spectre du dopage.

Peu d'information sont communiquées et il se pose la question de la protections des parieurs. Alors que Fabrice Souloy ne peut plus aligner de chevaux au départ en scandinavie, aucune décision n'a été prise en France.

Il semble qu'il y ait un manque afin de gérer ces cas en France car si des chevaux contrôlés positifs peuvent être distancés à l'issue des analyses anti-dopages rien n'est prévu concernant les paris et les parieurs "lésés".

 

Haut de page

 


L'espace Lounge d'Enghien  - sam, 20/08/2016

Après le Club by PMU de Vincennes, l'espace Lounge à Enghien

 

Haut de page

 


Carte My PMU et entrées  - lun, 11/07/2016

Quelques précisions sur la carte My PMU.

 

Haut de page

 


Carte PMU : la gratuité de l'entrée remise en cause  - jeu, 07/07/2016

Changement de la gestion des entrées pour les porteurs de la carte PMU ...

 

Haut de page

 


Problématique du nombre de partants  - jeu, 16/06/2016

Enquête et analyse très intéressantes sur les partants dans les courses de galop.

 

Haut de page

 


Jeu Simple Gagnant : rapports intrigants  - sam, 26/03/2016

Enquête très intéressante qui met en évidence qu'il y a des choses à changer et à améliorer pour plus de transparence et de clarté.

 

Haut de page

 


Vous avez dit "Marketing Commun" ?  - ven, 19/02/2016

A quand la gratuité des replay des courses au galop pour le grand public 

 

Haut de page

 


Le TRJ en 2016 ...  - mer, 17/02/2016

Le Taux de Retour Joueurs comme variable d'ajustement ? Alors que le PMU annonce des résultats en hausse sur les premiers mois de l'année, nous avons l'impression que ce sont les parieurs, via la baisse du TRJ, qui en sont la cause...

 

Haut de page

 


 

Le lien est maintenu !  - mar, 16/02/2016

Des propos rassurants 

 

Haut de page

 


 

Réflexion sur la déclaration des bonnets fermés  - jeu, 21/01/2016

Une bonne remarque et proposition de l'ANT.

 

Haut de page

 


 

Le Quinté+ à l'honneur avec la carte PMU  - dim, 29/11/2015

Une incitation à se déplacer sur les hippodromes.

 

Haut de page

 


 

Bienvenue dans le futur  - mer, 25/11/2015

Les choses changent ...

 

Haut de page

 


 

La question des coups de cravache  - mar, 17/11/2015

Une réflexion qui rejoint le blog de la FNT : lien

 

Haut de page

 


 

Quel rôle pour les turfistes dans la campagne électorale ?  - ven, 13/11/2015

Vers une prise de conscience de l'importance des turfistes ?

 

Haut de page

 


 

Décodons les courses  - mar, 20/10/2015

Aidons les novices à comprendre et à décoder les courses.

 

Haut de page

 


 

Le changement c'est urgent  - lun, 19/10/2015

Que pensez-vous des paris à cotes fixes et de l'ante-post ?

 

Haut de page

 


 

"Pour le renouveau du galop" avec les turfistes  - sam, 17/10/2015

En vue des prochaines élections du comité de France Galop, le président de la FNT a rejoint la liste "Pour le renouveau du galop" qui est sur la même ligne que notre association (cf profession de foi de la liste).

 

Haut de page

 


 

Le Géant : un nouveau jeu pensé pour les turfistes  - sam, 17/10/2015

Depuis son lancement, les retours sont positifs pour ce nouveau jeu qui nécessite une analyse de toutes les courses de la réunion. Un jeu pensé pour les turfistes.

 

Haut de page

 


 

Ensemble écrivons l'avenir !  - mar, 22/09/2015

C'est en travaillant ensemble que tous les acteurs de la filière pourront faire avancer les choses.

 

Haut de page

 


 

Le jeu des 1000 bornes  - dim, 20/09/2015

Depuis mercredi dernier, les bornes ont remplacé les guichets de paris sur les hippodromes parisiens. Un nouveau parcours client a été mis en place quand pensez-vous ?

 

Haut de page

 


 

Disqualifié à tord ? Remboursez !  - dim, 16/08/2015

Comme lors du Prix du Bois de Vincennes en avril dernier, dans certains cas le PMU devrait pouvoir rembourser les parieurs des chevaux qui ont subi des injustices ou lors de cas excpetionnels d'incident de course.

 

Haut de page

 


 

Associer les turfistes  - mer, 29/07/2015

La FNT en accord avec l'ANT

 

Haut de page

 


 

Un nouveau jeu ?  - sam, 18/07/2015

Une proposition de nouveau jeu de Patrick Fellous. Qu'en pensez vous ?

 

Haut de page

 


 

Les courses ou le foot, il faut choisir !  - mer, 08/04/2015

Un point de vue pertinent de l'ANT.

 

Haut de page

 


 

Vincennes - Hippodrome connecté  - dim, 08/02/2015

Le Trot parie sur le digital.

 

Haut de page


 

85 propositions pour les courses françaises par Paris-Turf  - sam, 03/01/2015

Paris-Turf publie un supplément avec 85 propositions pour les courses françaises suite à la consultation de 5000 parieurs.

 

Haut de page


 

Les PMU City  - mer, 10/12/2014

Le PMU met en place de nouveaux concepts

pour ses points PMU dans les grandes villes.

 

Haut de page


 

Entrée gratuite pour les étudiants et les seniors  - mer, 22/10/2014

Le TROT annonce la gratuité des entrées

pour les titulaires de cartes Etudiant et Senior/Vermeil.

 

Haut de page


 

Retour à des horaires traditionnels pour le Galop  - jeu, 16/10/2014

Le comité FRANCE GALOP a officialisé

le retour à des horaires traditionnels en 2015.

 

Haut de page


 

Des résultats inquiétants  - ven, 10/10/2014

Les chiffres du PMU à l'issue du troisième trimestre sont indquiétants,

il est urgent de trouver des idées et des propositions pour inverser cet effet.

 

Haut de page

 


 

La transparence sur la forme des chevaux  - dim, 28/09/2014

Des idées pour jouer la transparence et ne pas léser les turfistes et les novices lors de la rentrée des chevaux.

 

Haut de page

 


 

 

Enfin un retour à la normale (suite)  -   mer, 10/09/2014

Après le Galop, le Trot prépare le retour à des horaires normaux

Un choix judicieux, demandé par la plupart des turfistes.


 

Enfin un retour à la normale  -   mar, 09/09/2014

Les courses de Galop reviennent à des horaires normaux

Un choix judicieux, demandé par la plupart des turfistes.

En espérant, très vite,  un choix similaire de la part du trot.

 


 

La jeunesse et les courses hippiques  -   mar, 09/09/2014

De bonnes idées pour faire venir la jeune génération sur les hippodromes

Des propositions à étudier et à creuser pour faire découvrir le monde des courses hippiques aux jeunes.

 

Haut de page

 

 

Des bonnes idées pour le Galop  -   sam, 16/08/2014

De très bonnes idées pour améliorer le Galop

Des réflexions et propositions qui apparaissent comme logiques, rationnelles et évidentes.

 

Haut de page

 


 

Scandale en Suède  -   jeu, 31/07/2014

 

Disqualification scandaleuse

Il est indispensable d'harmoniser les règles du trot en Europe.

Les joueurs sont lésés par ces disparités incompréhensibles pour le profane.

 

 

PARTENAIRES